• Osmunda regalis - Osmonde royale

    Osmunda regalis - L' Osmonde royale


    Allure générale

    Classification
    Règne : Plantae
    Embranchement : Pteridophyta
    Classe : Filicopsida
    Ordre : Osmundales
    Famille : Osmundaceae

    Synonymes : Osmunda plumieri Tausch, Aphyllocalpa regalis (L.) Lag., D.Garcia & Clemente, Ophioglossum osmunda Stokes, Struthiopteris regalis (L.) Bernh.
    Autres noms communs : fougère royale, fougère fleurie.
    Nom anglais : Royal Fern
    Nom nééerlandais : Koningsvaren
    Catégorie : vivace (fougère)


    Description
    Port : touffe en rosette érigée
    Feuillage : caduc rosâtre puis vert clair virant au roux à l'automne.
    Les jeunes crosses sont duveteuses d'un ocre roussâtre. Deux sortes de frondes longuement pétiolées, les plus 'courtes' bipennées à pinnules auriculées, marge légèrement dentelée ; les frondes fertiles plus longues sont porteuses des sporanges parfaitement visibles en été (juillet à septembre selon climat) formant des sortes de barrettes vertes (voir photo ci-contre) virant au brun rouille à maturité.
    Rhizome : spongieux noirâtre et la base appelé touradon conserve la trace des pétioles et permet de déterminer son âge.
    Hauteur : 0.50m à 2 m
    Croissance : moyenne


    Habitat
    Sol : Humide, riche en matière organique, de pH neutre ou acide, espèce calcifuge (n'aime pas les sols calcaires)
    Emplacement : ombre ou mi-ombre, tolère sans problème les embruns et supporte assez bien la sécheresse.
    Origine :
    Afrique (du Nord et du Sud)
    Asie du sud-est
    les Amériques
    Europe
    Moyen-Orient en zone tempérée
    Açores
    Antilles
    Corse et Sardaigne
    îles Mascareignes
    Madagascar


    Hampe germinative

    Cultivars
    Osmunda regalis  "Gracilis" de plus petite taille entre 0.50 et 0.75m de haut.

    Osmunda regalis  "Purpurescens" :
    de taille identique à l'espèce, recherchée pour ses jeunes frondes d'un rouge pourpré (avant de virer au vert vif), un peu plus finement découpées. Presque pourpre au printemps, les pétioles sont rougeâtres. Hauteur: 100-150cm Dp: 90cm

    Osmunda regalis  "Crispa"

    Osmunda regalis "Cristata" :
    pinnules crêtés. Forme une grande couronne avec un anneau arqué de frondes vertes cuivrées. Frondes rose cuivrées qui deviennent à maturité vertes cuivrées à nervures pourpres, délicatement incisées à l’extrémité. Les frondes fertiles mûrissent à un brun d'or riche. Hauteur: 90-150cm Dp: 60cm
     



    Propriétés et utilisations
    Depuis la nuit des temps ses frondes sont utilisées comme bien d'autres fougères pour faire des matelas réputés soulager les rhumatismes et éloigner les insectes et pour conserver les fruits.
    On peut confectionner un purin afin d'éloigner escargots et limaces, utiliser aussi pour traiter contre les cochenilles et les pucerons.
    Le rhizome riche en tanin était autrefois recherché pour ses propriétés astringente, diurétique, antidiarrhéique et vulnéraire ou pour confectionner le substrat utilisé pour la culture des orchidées.
    Les jeunes frondes sont comestibles.
    C'est une fougère idéale pour être utilisée dans les jardins d'eau ou les rocailles humides même dans les jardins en bord de mer.

    Son nom Osmunda lui a été donné par Mathias de l'Obel il viendrait peut être du saxon 'Osmund' qui serait l'autre nom du Dieu scandinave Thor qui est le Dieu de la guerre ou bien du latin 'os' qui désigne la bouche et 'mundo' qui signifie purifier, nettoyer, faisant référence aux propriétés antiputrides de certaines fougères. et regalis signifie royale.

    Plante fossile du Permien, c'est aussi la plus grande du genre
    .




    Jeune crosse

    Protections, menaces et réglementations

    En France, l'Osmonde royale est protégée ou soumise à réglementation en Alsace-Lorraine, Bourgogne, Champagne-Ardennes, Île-de-France, Centre, Haute-Normandie, Picardie, Franche-Comté,Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

    De portée départementale :

    Espèces végétales dans le département Ain : Article 2 (sont interdits : la destruction, la coupe, la mutilation, l’arrachage, la cueillette ou l’enlèvement, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat de tout ou partie des spécimens)
    Espèces végétales dans le département Haute-Garonne : Article 4 (sont interdits : la destruction, la coupe, la mutilation, l’arrachage, la cueillette ou l’enlèvement, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat de tout ou partie des spécimens)
    Espèces végétales dans le département Gers : Article 5 (sont interdits : la destruction, la coupe, la mutilation, l’arrachage, la cueillette ou l’enlèvement, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat de tout ou partie des spécimens)
    Règlementation préfectorale : Eure-et-Loir : 
    Règlementation préfectorale : Loiret : 
    Règlementation préfectorale : Loir-et-Cher : 
    Règlementation préfectorale : Cher :

    Réglementation préfectorale :
      Espèce végétale pouvant faire l'objet d'une réglementation préfectorale (le ramassage ou la récolte et la cession à titre gratuit ou onéreux de ces végétaux, ainsi que de leurs parties ou produits, peuvent être interdits ou autorisés dans certaines conditions par un arrêté préfectoral.
    L’arrêté fixe de manière permanente ou temporaire la liste des espèces concernées, la période d’application de la réglementation ou de l’interdiction, l’étendue du territoire concerné, les conditions d’exercice de la récolte et de la cession, les parties ou produits éventuellement concernés ainsi que la qualité des bénéficiaires de l’autorisation.)

    De portée régionale :
    Sont interdits, en tout temps, sur le territoire de la région Ile-de-France, la destruction, la coupe, la mutilation, l’arrachage, la cueillette ou l’enlèvement, le colportage, l’utilisation, la mise en vente, la vente ou l’achat de tout ou partie des spécimens sauvages.
     
      Espèces végétales en région Ile-de-France : Article 1
      Espèces végétales en région Champagne-Ardennes : Article 1
      Espèces végétales en région Picardie : Article 1
      Espèces végétales en région Haute-Normandie : Article 1
      Espèces végétales en région Centre : Article 1
      Espèces végétales en région Bourgogne : Article 1
      Espèces végétales en région Nord-Pas-de-Calais : Article 1
      Espèces végétales en région Lorraine : Article 1
      Espèces végétales en région Alsace : Article 1
      Espèces végétales en région Franche-Comté : Article 1
      Espèces végétales en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur : Article 1
     

    Retrouvez la répartition de l'osmonde royale en fonction de différents paramètres biotiques

    Lien vers la fiche du site de l'Inventaire National du Patrimoine Naturel


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :