• Biberons

    Le bisphénol A

    Formule chimique : C15H16O2
    Nom : 4,4'-dihydroxy-2,2-diphénylpropane

    Le bisphénol A est utilisé comme monomère (liquéfiant, diluant) pour la fabrication industrielle par polymérisation de plastiques de type polycarbonate et de résines époxy. Il est également utilisé comme antioxydant dans les plastifiants et le PVC, et comme inhibiteur de polymérisation dans le PVC.
    Les polycarbonates sont très largement utilisés dans des produits de consommation courants depuis les lunettes de soleil et les CDs jusqu'aux récipients pour l'eau et la nourriture. Certains polymères utilisés dans les prothèses dentaires contiennent également du bisphénol A.
    Les résines contenant du bisphénol A sont très utilisées comme revêtement intérieur des boîtes de conserves.
     
    Risques possibles pour la santé

    Le bisphénol A s'extrait des plastiques nettoyés avec des détergents, ou contenant des liquides à hautes températures.
    Sa présence a été détectée chez presque tous les humains testés aux États-Unis.
     
    Les premières preuves de l'action oestrogénique du bisphénol A datent des années 1930 durant lesquels il fut administré à des rates ayant subi une ablation des ovaires. Une action comme inhibiteur hormonal a été démontrée pour des concentrations de l'ordre de 2-5 ppm (partie par million) dans des études sur des cellules cancéreuses animales et humaines. Ces effets pourraient entraîner des problèmes de santé chez l'homme, tels qu'une diminution du taux ou de la qualité des spermatozoïdes.
     
    L'industrie du plastique a longtemps affirmé que le bisphénol A est sans danger pour l'homme, minimisant ou réfutant les tests donnant des résultats contraires. 11 études effectuées par des industriels ne mettent aucun risque en évidence, tandis que d'après un rapport de Frederick vom Saal et Claude Hughes 90% des 104 études indépendantes montrent un risque possible. Un rapport précédent rendu public par le Centre pour l'analyse des risques de l'Université Harvard et financé par le Groupement américain du plastique qualifiait le risque de «faible» et «non significatif».
    Claude Hughes considère dans le rapport de 2004 que cette publication du centre pour l'analyse des risques n'est pas fiable parce qu'elle ne prend en compte que peu des travaux publiés depuis 2001 sur l'effet des faibles doses de BPA sur la santé.
     
     
    En 2005, une équipe conduite par S.M Belcher a démontré que de faibles taux de bisphénol-A peuvent entraîner une altération du développement du fœtus chez le rat.
     
    En 2006, vom Saal et Welshons ont publié une analyse détaillée expliquant pourquoi certaines études, principalement menées par des laboratoires financés par l'industrie, n'obtenait pas des résultats reproductibles sur les effets à faible dose du bisphénol-A.
     
    Un comité scientifique indépendant a réanalysé les données du rapport pour le compte d'une agence du gouvernement américain, et a montré qu'en réalité un effet existe en dépit des conclusions opposées du rapport originel.
     
    Depuis le 18 avril 2008, Santé Canada, l'office public de santé du Canada, a classé le bisphénol A au rang de substance dangereuse. Le Canada a été ainsi le premier pays à classer au rang des toxiques cette substance, ce qui doit amener les Etats-Unis et l'Union européenne à se prononcer.

    Il entrainerait egalement :
    - un dérèglement hormonal (modification du taux de testostérone chez les individus males ce qui entrainerait une fréquence d'agressivité plus importante)
    - certains cancers (sein, prostate)
    - la puberté précoce chez les fillettes
    - le déficit de l'attention
    - l'hyperactivité
    - l'obésité
     
     
    Références :
     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Août 2012 à 15:03
    Bonjour Corentin
    Je passe sur les blogs des amis et je découvre ton nouveau site. Merci à toi pour tes infos très intéressantes. Ce Bisphénol A peut provoquer des conséquences gravissimes sur notre santé et bien sûr, nous en sommes toujours informés trop tard. Cela me terrifie de savoir que nos bébés ont tous bu leur lait dans un biberon contenant un produit cancérigène.  C'est  une atteinte à la sécurité publique. Nous ne valons vraiment pas grand-chose dans ce monde de profits :(
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :